COVID-19 | Malgré la hausse de cas dans les écoles, le ministre Roberge garde le cap

(Montréal) Bien qu’il y ait actuellement près de 1200 classes fermées et que le premier ministre juge la situation dans les écoles préoccupante, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge garde le cap et estime que les mesures sanitaires dans les écoles sont suffisantes, y compris celles prises pour assurer la qualité de l’air.

Publié le 12 novembre 2020 à 17h50

Marie-Eve MorasseMarie-Eve Morasse
La Presse

En entrevue téléphonique à La Presse, le ministre le réitère : ce qui se passe dans les écoles est le reflet de ce qui se passe dans la communauté. Ainsi, il juge que le plan de réouverture des classes, y compris le concept de bulle-classe, est encore efficace.

« Il fonctionne parce qu’il est appliqué avec plusieurs autres mesures, estime Jean-François Roberge. Les bulles-classes, les horaires différenciés, les dîners séparés, le transport scolaire, les masques pour les élèves du secondaire même en classe, ce sont toutes ces mesures qui nous aident à limiter la propagation. C’est vrai qu’il y a plus de cas dans les classes, mais il y a plus de cas au Québec aussi. »

Ne serait-il pas temps d’être plus précis dans les directives envoyées aux écoles ? D’envisager de louer des locaux à l’extérieur des écoles pour augmenter la distanciation ? De songer à faire l’école une journée sur deux ?

« Pour l’instant, ce qu’on doit faire, c’est appliquer le plan actuel et s’assurer qu’il n’y a pas de relâchement. C’est un peu ça qui nous inquiète, des fois, qu’il y ait un relâchement dans l’application des consignes », dit Jean-François Roberge.

Le ministre estime qu’à ce moment-ci, le réseau de l’éducation « a besoin de stabilité », mais assure être toujours « à la recherche de solutions » avec la Santé publique.

L’idée de prolonger le congé des Fêtes « fait partie de ce qui est sur la table », mais pas question pour l’instant de faire l’école à distance pour d’autres élèves que ceux en 3e, 4e et 5e secondaires. Jean-François Roberge dit qu’il faut aussi « faire attention à la santé mentale des élèves et s’assurer d’une fréquentation scolaire ».

Ventilation : pas possible de faire plus, dit le ministre

La Presse révélait jeudi que Québec ne dispose pas d’une vue d’ensemble de l’état des systèmes de ventilation dans ses écoles. À ce sujet, le ministre Roberge dit qu’il a demandé en juin une reddition de comptes aux centres de services scolaires et que les résultats lui parviendront d’ici la fin du mois. « Ça va nous permettre d’avoir un tableau de bord national sur l’aération et la ventilation », assure le ministre.

N’aurait-on pas pu en faire davantage cet été ? À ce sujet, le ministre cite les sommes investies dans l’entretien des écoles, le rappel fait au réseau sur la nécessité de bien entretenir les systèmes de ventilation et l’ajout de 20 millions en septembre pour l’entretien des systèmes de ventilation. « Je ne pense pas que c’est possible de faire plus que ça », dit Jean-François Roberge.

Jeudi, le premier ministre François Legault a assuré qu’il n’y avait pas d’indication que des fermetures de classes seraient liées à des problèmes de ventilation et rappelé que la Santé publique recommandait essentiellement l’entretien des systèmes de ventilation.

« La Santé publique ne nous a pas dit : “Ça prend une évaluation de la qualité de l’air dans chaque classe ou ça prend un purificateur dans chaque école.” On n’a pas eu ces recommandations-là », a expliqué M. Legault, faisant allusion aux demandes des partis d’opposition, notamment.

Questionné sur la possibilité d’équiper les écoles de systèmes portatifs de ventilation, le ministre de l’Éducation s’en remet aux centres de services scolaires et cite la commission scolaire Lester B. Pearson, à Montréal, qui en a fait l’achat.

« Pour moi, c’est un exemple de bonne gouvernance. Ils ont fait des tests, en ont installé où c’était nécessaire, avec le budget du gouvernement. Pour moi, c’est ça la décentralisation, c’est la vision caquiste : on donne l’argent, on permet aux organisations locales de prendre les décisions et ensuite on fait une reddition de comptes », dit Jean-François Roberge.

— Avec Fanny Lévesque, La Presse

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d’importantes communautés juives

France
2,041,293
Cas Confirmés
Belgium
537,871
Cas Confirmés
Canada
305,449
Cas Confirmés
Switzerland
269,974
Cas Confirmés
Israel
324,755
Cas Confirmés

Dernière mise à jour

Les initiatives pour des entreprises responsables et contre le matériel de guerre perdent du soutien

Selon les derniers sondages de la SSR et de Tamedia publiés mercredi, soit dix jours avant le scrutin du 29 novembre, l'initiative pour des...

Alysson qui a mis fin à ses jours avait aidé des patients Covid au CHR de Liège: «Si seulement elle avait téléphoné… On lui...

Liège Liège Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 06h30Par Stefano Barattini La jeune barbière de 24 ans qui s’est donné la mort ce lundi était...

“Cela a fait rire toute la salle” : ces Français victimes de glottophobie, la discrimination par l'accent

C'est un entretien d'embauche qui lui est resté en travers de la gorge. Loan, 21 ans, a été pointée du doigt devant une vingtaine de...

INFO FRANCEINFO. Certains gels hydroalcooliques vendus en France sont dangereux car inefficaces

Après avoir mené une bataille sur les prix, la répression des fraudes s'attaque désormais à la qualité des solutions virucides. Des modèles, parfois vendus...

INFO FRANCEINFO. “Cars Macron” : l'activité des Blablabus ne reprendra pas avant le printemps prochain, annonce la direction

L'activité des Blablabus, des cars de transport longue distance souvent baptisés "cars Macron", ne reprendra pas avant le printemps prochain, a appris franceinfo auprès de...

Désignation polémique à Bruxelles: un chauffeur nommé directeur-logistique par la Haute fonctionnaire Viviane Scholliers pendant la crise Covid

Bruxelles Bruxelles Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 05h55Par Zhen-Zhen Zveny La Haute fontionnaire Viviane Scholliers (cdH) a désigné un directeur-logistique pour la gestion des...

FAQ

Questions-Réponses

Qu’est-ce qu’un coronavirus ? Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez...

Quand et comment utiliser un masque ?

Quand utiliser un masque ? Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne...

En finir avec les idées reçues

FAIT ÉTABLI : Boire de l'alcool ne protège pas contre la COVID-19 et peut être dangereux Une consommation fréquente ou excessive d'alcool peut augmenter les...

Nouveau Coronavirus (2019-nCoV)

Sur ce site Web, vous trouverez des informations et des conseils de l'OMS concernant la flambée actuelle de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) qui...

Articles similaires

Les initiatives pour des entreprises responsables et contre le matériel de guerre perdent du soutien

Selon les derniers sondages de la SSR et de Tamedia publiés mercredi, soit dix...

Alysson qui a mis fin à ses jours avait aidé des patients Covid au CHR de Liège: «Si seulement elle avait téléphoné… On lui...

Liège Liège Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 06h30Par Stefano Barattini La jeune barbière de...

“Cela a fait rire toute la salle” : ces Français victimes de glottophobie, la discrimination par l'accent

C'est un entretien d'embauche qui lui est resté en travers de la gorge. Loan,...

INFO FRANCEINFO. Certains gels hydroalcooliques vendus en France sont dangereux car inefficaces

Après avoir mené une bataille sur les prix, la répression des fraudes s'attaque désormais...

L' article original se trouve sur ce site