Hécatombe au CHSLD Herron: l’opposition invite Blais et McCann à faire leurs boîtes

QUÉBEC — Deux ministres caquistes doivent faire leurs boîtes pour avoir menti à la population, estiment la cheffe libérale Dominique Anglade et le député du Parti québécois Pascal Bérubé.

Ils réagissaient aux révélations de Radio-Canada, selon lesquelles Marguerite Blais et Danielle McCann savaient dès le 30 mars 2020 qu’il n’y avait presque plus de personnel pour soigner les 154 résidants du CHSLD Herron.

Dans la version officielle, Mme Blais, qui est ministre responsable des Aînés, et Mme McCann, l’ex-ministre de la Santé, ont appris la catastrophe au CHSLD Herron en lisant le quotidien The Gazette, le 10 avril 2020.

Lors de son témoignage devant la coroner, le 14 janvier dernier, Mme Blais avait déclaré: «Herron, on a appris ça surtout par l’article de journal, on ne connaissait pas l’ampleur de la situation.»

Mardi, M. Bérubé a accusé les deux ministres d’avoir menti à l’Assemblée nationale et à la coroner Géhane Kamel, qui enquête sur les décès en CHSLD survenus lors de la première vague de la pandémie.

Il est par ailleurs improbable que le premier ministre François Legault n’ait pas été immédiatement mis au courant de la situation au CHSLD Herron, a renchéri Mme Anglade.

«Ça ne se peut pas que le bureau du premier ministre n’ait pas été au courant, a-t-elle soutenu. Moi, comme ministre, j’ai appelé mon premier ministre pour bien moins que ça un soir de semaine, pour bien moins que ça.»

Le 29 mars 2020, la sous-ministre adjointe chargée des Aînés, Natalie Rosebush, a fait parvenir un courriel à la directrice de cabinet de Mme Blais, avec comme titre «URGENT: Situation CHSLD Herron Ouest Montréal».

Elle lui a fait part d’une situation «très problématique» au CHSLD Herron, où il n’y avait «presque plus de personnel pour prendre soin des 154 résidants».

La directrice de cabinet de Mme Blais lui a transféré ce courriel quatre heures plus tard. Mme McCann a quant à elle obtenu un «état de situation» dès le lendemain matin.

Le gouvernement s’est «assis sur ces informations» pendant 10 jours, s’est exclamé mardi M. Bérubé, avant d’ajouter: «Je ne sais pas si quelqu’un fait ses boîtes aujourd’hui, mais j’invite des personnes à la réflexion.»

«Écoutez, c’est grave, a-t-il poursuivi. Deux ministres étaient informées de ce qui se passait à Herron dix jours avant. Imaginez l’impact si on avait agi rapidement sur ce qui s’est passé à Herron.»

De son côté, le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a invité Mme Blais à faire un «examen de conscience».

«Ça fait des années qu’elle est en politique québécoise et qu’elle répète sur toutes les tribunes qu’elle veut défendre les aînés. Bien comment ça elle a appris ce qui se passait au CHSLD Herron puis elle n’a rien fait?»

Rassurant

Le bureau de Marguerite Blais a fait savoir aux journalistes, mardi, que la ministre s’était sentie plutôt rassurée en lisant le courriel de Mme Rosebush, le 29 mars 2020.

Celle-ci avait pris la peine d’écrire que «le CIUSSS va prendre en charge le CHSLD pour donner les services, le temps de ramener la situation et de former le personnel».

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d'importantes communautés juives

France
30,513,713
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Belgium
4,211,511
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Canada
3,926,613
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Switzerland
3,708,891
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Israel
4,301,609
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am

Dernière mise à jour

FAQ

Articles similaires

Un «petit nombre» de demandeurs d’asile ont été transférés du Québec à l’Ontario

MONTRÉAL — Le gouvernement fédéral commence à relocaliser les demandeurs d’asile qui sont entrés...

Le rapport du Giec placardé dans les transports en commun de Lyon

Si vous ressortez du fast-food avec votre burger du soir à la main, voilà...

La Nouvelle-Écosse met fin à ses dernières mesures sanitaires contre la COVID-19

HALIFAX — Les rares mesures sanitaires toujours en vigueur en Nouvelle-Écosse pour lutter contre...

Ontario: le NPD veut un plan pour la quatrième dose

Les néo-démocrates de l’Ontario demandent au gouvernement provincial de communiquer son plan pour l’élargissement...