“Il y a une éclaircie”, mais “ça va être très difficile malgré ces aides”, réagit la fédération de hockey sur glace après les annonces pour le monde du sport

“Il y a une éclaircie”, mais “on va attendre pour voir en quoi consistent ces aides”, a déclaré mardi 17 novembre sur franceinfo Luc Tardif, président de la Fédération française de hockey sur glace, après l’annonce par l’Elysée de 400 millions d’euros d’aides pour le monde sportif notamment 110 millions d’euros au titre du fonds de compensation de la billetterie. Les clubs vont tous bénéficier de l’exonération charges sociales entre octobre et décembre. “Mais comment ce sera réparti, toutes ces aides et sur quels critères ?, s’interroge Luc Tardif. On sait qu’on est des sports de deuxième division sans que ça soit péjoratif, et souvent on ramasse les miettes”. Cependant “en ce qui concerne les exonérations de charges, c’est une bonne chose. D’autant que la nouvelle c’est que ce sera un petit peu rétroactif. De toute façon on sait que ça va être très difficile malgré ces aides”.
 
franceinfo : Est-ce que le compte est bon pour votre sport après ces annonces du président de la République ?
 
Il y a une éclaircie quand même déjà en ce qui concerne le sport pour les jeunes, qui vont retrouver les stades, les gymnases ou les patinoires. C’est quelque chose que vraiment, les associations sportives ne comprenaient pas trop. On pouvait pratiquer le sport à l’école mais pas au sein des associations. Il reste quand même à définir à partir de quand ça pourrait être fait. Je pense que c’est très important pour le sport amateur et c’est une bonne chose.

En ce qui concerne les aides. On attend quand même demain parce que les fédérations ont une réunion avec la ministre des Sports pour qu’elle développe exactement dans le détail les sommes qui ont été données. On avait en tête éventuellement de pouvoir retrouver un peu de spectateurs à partir du mois de décembre. Donc, on nous parle de janvier où on va définir une jauge. Il y a des améliorations, mais il faudra qu’on tienne le choc jusque-là, et ce n’est pas facile. Je ne suis pas convaincu qu’on ait pris en compte les particularités de nos sports, le basket, le handball, le volley, le hockey sur glace, qui n’ont pas de droits télé ou très peu. Deux tiers de nos ressources viennent des matchs, de la billetterie, donc, c’est très, très difficile pour nous.
 
Est-ce que concrètement, il y a des clubs professionnels aujourd’hui qui sont en danger car le championnat ne va pas reprendre avant l’an prochain ?
 
Notre objectif, c’était de tenir jusqu’au 1er décembre. On vient de nous ramener ça au 1er janvier. Ceci dit on ne va pas crier avant d’avoir mal. On va attendre demain le déroulé pour voir en quoi consistent ces aides. Mais comment ce sera réparti et sur quels critères ? On sait que quelque part, on est des sports de deuxième division, sans que ça soit péjoratif, et souvent on ramasse les miettes. En ce qui concerne les exonérations de charges, ça, c’est une bonne chose aussi. D’autant que la nouvelle c’est que ce sera un petit peu rétroactif. De toute façon on sait que ça va être très difficile malgré ces aides.
 
On sent que dans vos propos, que c’est un peu insuffisant. Est-ce que vous avez constaté une baisse des licences en raison de la pandémie ?
 
Selon les différentes disciplines et les saisonnalités, on était aux alentours de 6 et 10% de baisse donc c’est beaucoup moins que ce que l’on redoutait. A partir du moment que l’on a une visibilité pour que les clubs puissent démarrer un peu leur sport pour les jeunes dans les associations sportives, je pense que là, ça devrait donner un élan. Dans l’ambiance que représente le Covid-19 ce n’est pas nécessairement la faute du gouvernement, on a plutôt tendance à rester chez soi. Mais on sent que les associations sportives et même les jeunes piaffent d’impatience de remonter sur la glace. On a commencé à prendre en considération l’impact du sport non seulement sur l’économie de la France, mais aussi sur le côté en ce qui concerne l’éducation et surtout la santé.

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d’importantes communautés juives

France
2,275,016
Cas Confirmés
Belgium
577,345
Cas Confirmés
Canada
381,557
Cas Confirmés
Switzerland
327,072
Cas Confirmés
Israel
336,846
Cas Confirmés

Dernière mise à jour

Les initiatives pour des entreprises responsables et contre le matériel de guerre perdent du soutien

Selon les derniers sondages de la SSR et de Tamedia publiés mercredi, soit dix jours avant le scrutin du 29 novembre, l'initiative pour des...

Alysson qui a mis fin à ses jours avait aidé des patients Covid au CHR de Liège: «Si seulement elle avait téléphoné… On lui...

Liège Liège Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 06h30Par Stefano Barattini La jeune barbière de 24 ans qui s’est donné la mort ce lundi était...

“Cela a fait rire toute la salle” : ces Français victimes de glottophobie, la discrimination par l'accent

C'est un entretien d'embauche qui lui est resté en travers de la gorge. Loan, 21 ans, a été pointée du doigt devant une vingtaine de...

INFO FRANCEINFO. Certains gels hydroalcooliques vendus en France sont dangereux car inefficaces

Après avoir mené une bataille sur les prix, la répression des fraudes s'attaque désormais à la qualité des solutions virucides. Des modèles, parfois vendus...

INFO FRANCEINFO. “Cars Macron” : l'activité des Blablabus ne reprendra pas avant le printemps prochain, annonce la direction

L'activité des Blablabus, des cars de transport longue distance souvent baptisés "cars Macron", ne reprendra pas avant le printemps prochain, a appris franceinfo auprès de...

Désignation polémique à Bruxelles: un chauffeur nommé directeur-logistique par la Haute fonctionnaire Viviane Scholliers pendant la crise Covid

Bruxelles Bruxelles Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 05h55Par Zhen-Zhen Zveny La Haute fontionnaire Viviane Scholliers (cdH) a désigné un directeur-logistique pour la gestion des...

FAQ

Questions-Réponses

Qu’est-ce qu’un coronavirus ? Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez...

Quand et comment utiliser un masque ?

Quand utiliser un masque ? Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne...

En finir avec les idées reçues

FAIT ÉTABLI : Boire de l'alcool ne protège pas contre la COVID-19 et peut être dangereux Une consommation fréquente ou excessive d'alcool peut augmenter les...

Nouveau Coronavirus (2019-nCoV)

Sur ce site Web, vous trouverez des informations et des conseils de l'OMS concernant la flambée actuelle de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) qui...

Articles similaires

Les initiatives pour des entreprises responsables et contre le matériel de guerre perdent du soutien

Selon les derniers sondages de la SSR et de Tamedia publiés mercredi, soit dix...

Alysson qui a mis fin à ses jours avait aidé des patients Covid au CHR de Liège: «Si seulement elle avait téléphoné… On lui...

Liège Liège Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 06h30Par Stefano Barattini La jeune barbière de...

“Cela a fait rire toute la salle” : ces Français victimes de glottophobie, la discrimination par l'accent

C'est un entretien d'embauche qui lui est resté en travers de la gorge. Loan,...

INFO FRANCEINFO. Certains gels hydroalcooliques vendus en France sont dangereux car inefficaces

Après avoir mené une bataille sur les prix, la répression des fraudes s'attaque désormais...

L' article original se trouve sur ce site