Institut climatique du Canada: transition rapide vers l’électricité suggérée

OTTAWA — Un organisme national de recherche sur les politiques climatiques propose que la transition énergétique du Canada vers l’électricité propre soit un chantier national misant sur la collaboration de tous les paliers de gouvernement pour que l’électricité devienne la principale source énergétique.

Un nouveau rapport de l’Institut climatique du Canada (ICC) ajoute que le Québec apparaît capable de jouer un rôle fédérateur à l’échelle nationale, notamment grâce à son expertise technologique et son savoir-faire dans le domaine. Il signale tout de même que dans le chantier national, le gouvernement du Canada pourra établir le cadre stratégique national et catalyser le progrès à l’échelle régionale.

Le rapport insiste sur la nécessité d’aligner les réseaux électriques, précisant qu’ils peuvent, de façon fiable et abordable, stimuler l’économie canadienne et favoriser la transition vers la carboneutralité.

Les plus gros obstacles à la volte-face sont de nature sociale, politique et institutionnelle, selon l’organisme.

Jason Dion, auteur principal du rapport et directeur à l’Institut climatique du Canada, écrit que si les gouvernements fédéral et provinciaux se coordonnent, ils pourront progressivement offrir aux citoyens de plus en plus d’électricité propre, abordable et fiable.  

L’Institut observe que les coûts de l’énergie renouvelable et du stockage sont en chute libre, si bien que l’électricité est maintenant plus avantageuse que les combustibles fossiles, dont les prix sont volatils.

Pas suffisamment de tarifications au détail dynamique

Le rapport souligne que l’Ontario est la seule province à avoir une tarification horaire variant en fonction des coûts de production du réseau. Ce genre de mesure incite les clients à diminuer leur consommation en période de pointe et permet de réduire la pression sur les réseaux électriques. 

Hydro-Québec a mis en place des projets pilotes pour que les clients puissent bénéficier de rabais lorsqu’ils diminuent leur consommation d’énergie dans les heures de pointe. 

Ces projets sont toutefois sur une base volontaire. 

Les auteurs rappellent que selon l’Agence internationale de l’énergie, «pour atteindre la carboneutralité à l’échelle mondiale d’ici 2050, la demande devra devenir le principal vecteur de flexibilité des systèmes électriques à l’échelle planétaire». 

Le déploiement à très grande échelle de ce type d’offre, appelé «tarification au détail dynamique», pourrait toutefois se heurter à «des obstacles sociaux et réglementaires», prévient l’institut. 

«Une tarification au détail dynamique, par exemple, pourrait ne pas se concrétiser pour des raisons politiques, et les consommateurs pourraient être réticents à des mesures généralisées de contrôle de la demande de services publics.»

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d'importantes communautés juives

France
30,513,713
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Belgium
4,211,511
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Canada
3,926,613
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Switzerland
3,708,891
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Israel
4,301,609
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am

Dernière mise à jour

FAQ

Articles similaires

Israël: la recomposition politique est la solution de survie

Le mot d’ordre des députés sortants de l’ancienne coalition : recyclage. Comment se recycler pour...

Les Sables d’Olonne : Un homme condamné à un an de prison pour avoir enlevé deux jeunes femmes

Il a nié les faits à la barre. La semaine dernière, le tribunal des...

EN DIRECT : Enquête ouverte après deux plaintes pour agression sexuelle contre André Santini…

9h55 : Qui est Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée aux professions de santé ?Pharmacienne de...

Euro 2022 : Hommes privilégiés, expérience, formation… Pourquoi il y a si peu d’entraîneuses dans le foot féminin ?

A l'occasion du début du championnat d'Europe, le 6 juillet en Angleterre, nous vous...