La Fed publie des prévisions économiques mitigées

La récession de l’économie américaine en 2020 devrait être moins brutale que prévu. Mais le rebond sera moins fort au cours des années suivantes, a estimé la Banque centrale américaine, la Fed, qui a par ailleurs laissé inchangés ses taux lors de sa réunion monétaire.

Le produit intérieur brut des Etats-Unis devrait reculer de 3,7% en 2020, quand elle voyait en juin une chute de 6,5%. Mais le rebond qui suivra sera moins fort: 4% en 2021 et non 5%, et 3% en 2022 au lieu de 3,5%, puis 2,5% en 2023.

Le chômage, qui était en février à son plus bas niveau en 50 ans à 3,5%, devrait s’élever à 7,6%, ce qui est mieux que les 9,3% estimés en juin lorsque l’économie se remettait progressivement en mouvement après la paralysie provoquée par la pandémie de Covid-19.

Les chiffres du mois d’août ont été meilleurs que prévu avec un taux de chômage réduit déjà à 8,4% contre un pic historique de 14,7% en avril.

Lire aussi: Aux Etats-Unis, le scénario d’une reprise en W n’est pas exclu

Reprise liée à l’évolution du virus

«La reprise de l’économie va dépendre étroitement de l’évolution du virus», a déclaré la Fed dans un communiqué publié mercredi à l’issue de la réunion. «L’actuelle crise sanitaire continuera à peser sur l’activité économique, l’emploi et l’inflation à court terme, et pose des risques considérables sur les perspectives économiques à moyen terme.»

La Fed a également révisé en hausse l’inflation pour 2020, à 1,2%, contre 0,8%, et pense atteindre l’objectif des 2% en 2023. La Réserve fédérale vient de changer sa politique, face à cette situation sans précédent, afin de permettre plus facilement au pays de retrouver le plein emploi. Elle permettra à l’inflation d’aller de façon temporaire au-delà de l’objectif de 2% annuels sans augmenter ses taux, ce qu’elle faisait jusqu’à présent.

Lire l’opinion: Plaidoyer pour une inflation 2.0

Taux inchangés

La puissante institution financière a laissé, sans surprise, inchangés ses taux d’intérêt. Ils avaient été abaissés dans une fourchette de 0 à 0,25% en urgence en mars, face à la propagation du Covid-19 aux Etats-Unis et à la mise en place des mesures de confinement. Cette décision n’a pas été prise à l’unanimité, avec deux personnes ayant voté contre. Cette réunion du comité monétaire était la dernière avant l’élection présidentielle du 3 novembre.

La première économie du monde marque le pas, après le fort rebond qui avait immédiatement suivi la période de confinement du printemps, destinée à tenter de ralentir la propagation du Covid-19. Symbole de ce ralentissement de la reprise, les ventes au détail ont augmenté bien moins que prévu au mois d’août. «Les conditions financières générales se sont améliorées dans les derniers mois, grâce d’une part aux mesures politiques de soutien à l’économie», constate toutefois la Fed.

Lire également: Les ETF, nouveaux sauveurs de la finance

L’importance de nouvelles aides

Le président de la Fed, Jerome Powell, devrait, lors de sa conférence de presse, insister sur l’importance de nouvelles aides pour les ménages et entreprises, condition sine qua non pour relancer la machine.

Or, la Maison Blanche et les élus du Congrès négocient en vain depuis un mois et demi. Les discussions piétinent notamment sur le montant de l’enveloppe, les républicains refusant d’approuver l’ensemble des fonds demandés par les démocrates. Le ton était toutefois plus encourageant mercredi matin.

«Plus optimiste»

«Je suis probablement plus optimiste depuis 72 heures sur le potentiel pour un accord, que je ne l’ai été dans les 72 derniers jours», a commenté le chef de cabinet de la Maison Blanche, Mark Meadows, sur CNBC.

«Les démocrates sont ‘sans coeur’. Ils ne veulent pas donner d’argent aux gens qui en ont désespérément besoin. […] Donnez plus, les républicains, ça reviendra aux Etats-Unis de toute façon [d’une manière ou d’une autre]», a même tweeté Donald Trump, encourageant ainsi son parti à conclure un accord.

Quoi qu’il en soit, les démocrates ne quitteront pas le Congrès sans un accord, avait promis mardi la cheffe des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d’importantes communautés juives

France
507,150
Cas Confirmés
Belgium
105,226
Cas Confirmés
Canada
148,855
Cas Confirmés
Switzerland
50,664
Cas Confirmés
Israel
193,374
Cas Confirmés

Dernière mise à jour

Fermeture des bars et restaurants à Aix-Marseille : une “punition collective” pour Renaud Muselier, Michèle Rubirola “en colère”

Le président de la région et la maire de Marseille dénoncent, chacun de leur côté, les annonces chocs du ministre de la Santé, Olivier...

Coronavirus : Fermeture des bars, rassemblements limités… On fait le point sur les annonces d'Olivier Véran

Coronavirus: Fermeture des bars, rassemblements limités... Le point sur les annonces — 20 Minutes« La situation continue globalement de se dégrader ». Face au rebond de...

Fermeture de bars et restaurants, jauges réduites, rassemblements limités… Ce qu'il faut retenir des nouvelles restrictions sanitaires annoncées par le gouvernement

La mesure la plus stricte concerne la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe, en "alerte maximale" face au Covid-19. Tous les bars et restaurants de...

Cinq contacts étroits est «un cadeau au virus», selon l’épidémiologiste Pierre Van Damme qui aurait préféré deux

Actualité Coronavirus Publié le mercredi 23 Septembre 2020 à 21h12Par Belga L'épidémiologiste Pierre Van Damme (UA) voit des améliorations mais surtout des « occasions manquées » dans les décisions...

Un discours du Trône qui laisse présager d’importantes dépenses

(Ottawa) « L’heure n’est pas à l’austérité ». Cette phrase du discours du Trône de 18 pages résume à elle seule le contenu de l’allocution prononcée mercredi...

Jauge abaissée à 1 000 spectateurs, fermeture des gymnases… ce qu'il faut retenir des nouvelles mesures sanitaires concernant le sport

Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté, dans une conférence de presse tenue ce mercredi, les nouvelles mesures mises en place par le...

FAQ

Questions-Réponses

Qu’est-ce qu’un coronavirus ? Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez...

Quand et comment utiliser un masque ?

Quand utiliser un masque ? Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne...

En finir avec les idées reçues

FAIT ÉTABLI : Boire de l'alcool ne protège pas contre la COVID-19 et peut être dangereux Une consommation fréquente ou excessive d'alcool peut augmenter les...

Nouveau Coronavirus (2019-nCoV)

Sur ce site Web, vous trouverez des informations et des conseils de l'OMS concernant la flambée actuelle de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) qui...

Articles similaires

Coronavirus : Fermeture des bars, rassemblements limités… On fait le point sur les annonces d'Olivier Véran

Coronavirus: Fermeture des bars, rassemblements limités... Le point sur les annonces — 20 Minutes« La...

Cinq contacts étroits est «un cadeau au virus», selon l’épidémiologiste Pierre Van Damme qui aurait préféré deux

Actualité Coronavirus Publié le mercredi 23 Septembre 2020 à 21h12Par Belga L'épidémiologiste Pierre Van Damme (UA) voit...

L' article original se trouve sur ce site