Le gouvernement Legault dit non à des médecins qui s’unissent pour obtenir des changements

(Québec) Des médecins qui avaient réussi à rallier plusieurs de leurs collègues en lançant un cri du cœur ont reçu une douche froide mardi soir : le gouvernement Legault a fait savoir qu’il refusait de les rencontrer.

Publié le 17 novembre 2020 à 18h47 Mis à jour à 19h19

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne

Les 700 médecins avaient signé une lettre ouverte il y a deux semaines et d’autres professionnels se sont joints à eux pour fonder un nouveau mouvement mercredi, en vue d’obtenir des changements dans la gestion du système de santé.

Ils réclament la décentralisation du réseau de la santé, devenu « dangereux pour les patients » et « épuisant » pour les professionnels depuis le début de cette crise sanitaire.

Or dans une lettre transmise mardi soir, les autorités du ministère de la Santé ont fait savoir qu’elles refusent de les rencontrer.

« Depuis la création des CISSS et des CIUSSS, […] la coordination médicale au sein de ces structures a eu des aspects très positifs, entre autres en permettant une cohérence et une collaboration étroite entre les différentes installations, indépendamment de leurs missions », peut-on lire dans la lettre obtenue par La Presse Canadienne.

La nouvelle association, qui s’appelle le Regroupement québécois des médecins pour une décentralisation du système de santé (RQMDSS), misait sur cette rencontre.

« C’était un cri du cœur de médecins désespérés et désemparés, qui craignent pour la suite des choses », a résumé mardi le porte-parole de ce nouveau mouvement, le Dr Vincent Bouchard-Dechêne, qui a reçu de nombreux appels et courriels après la publication de la lettre ouverte il y a deux semaines.

« La réaction de la communauté médicale nous a galvanisé pour faire valoir nos revendications au gouvernement, a-t-il dit dans une entrevue avec La Presse Canadienne. Il faut des changements essentiels pour répondre à la deuxième vague. »

Depuis mars, ces professionnels veulent mettre en place des mesures et des solutions concrètes pour freiner la pandémie dans les milieux de soins, mais ils sont constamment freinés par les administrations régionales, les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et les Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS).

Rendre l’autonomie au personnel sur le terrain est encore plus essentiel en cette deuxième vague, plaide le Dr Bouchard-Dechêne, puisque le réseau doit désormais soigner autant les patients atteints de la COVID-19 que ceux qui doivent être traités pour un cancer ou un infarctus, en pleine pénurie de personnel.

« C’est plus que jamais nécessaire puisqu’il faut jongler avec ces deux populations, alors que dans la première vague, tout a été mis de côté en raison de la crise. »

Le RQMDSS réclame notamment la nomination d’un administrateur local dans chaque hôpital, à l’instar de ce qui a été fait d’ailleurs dans les CHSLD à la suite de la crise du printemps dernier.

Le regroupement demande également de rétablir un « chien de garde » de la qualité des soins dans chaque hôpital, le Conseil des médecins, pharmaciens et dentistes, comme c’était le cas avant la réforme Barrette. Actuellement il y en a un seul par CIUSSS.

Aussi, ils veulent un retour de la « table des chefs » quotidienne dans chaque établissement, qui regroupe notamment le chef des soins intensifs, le chef de la médecine interne, le chef des soins infirmiers, des soins intensifs, etc.

Le RQMDSS a mis sur pied un site web, www.decentralisation.com, ainsi qu’une page Facebook, et il sera présent dans les réseaux sociaux.

Les médecins avaient déjà transmis des recommandations au ministre Christian Dubé en juin, mais elles étaient restées lettre morte.

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d’importantes communautés juives

France
2,275,016
Cas Confirmés
Belgium
577,345
Cas Confirmés
Canada
381,557
Cas Confirmés
Switzerland
327,072
Cas Confirmés
Israel
336,846
Cas Confirmés

Dernière mise à jour

Les initiatives pour des entreprises responsables et contre le matériel de guerre perdent du soutien

Selon les derniers sondages de la SSR et de Tamedia publiés mercredi, soit dix jours avant le scrutin du 29 novembre, l'initiative pour des...

Alysson qui a mis fin à ses jours avait aidé des patients Covid au CHR de Liège: «Si seulement elle avait téléphoné… On lui...

Liège Liège Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 06h30Par Stefano Barattini La jeune barbière de 24 ans qui s’est donné la mort ce lundi était...

“Cela a fait rire toute la salle” : ces Français victimes de glottophobie, la discrimination par l'accent

C'est un entretien d'embauche qui lui est resté en travers de la gorge. Loan, 21 ans, a été pointée du doigt devant une vingtaine de...

INFO FRANCEINFO. Certains gels hydroalcooliques vendus en France sont dangereux car inefficaces

Après avoir mené une bataille sur les prix, la répression des fraudes s'attaque désormais à la qualité des solutions virucides. Des modèles, parfois vendus...

INFO FRANCEINFO. “Cars Macron” : l'activité des Blablabus ne reprendra pas avant le printemps prochain, annonce la direction

L'activité des Blablabus, des cars de transport longue distance souvent baptisés "cars Macron", ne reprendra pas avant le printemps prochain, a appris franceinfo auprès de...

Désignation polémique à Bruxelles: un chauffeur nommé directeur-logistique par la Haute fonctionnaire Viviane Scholliers pendant la crise Covid

Bruxelles Bruxelles Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 05h55Par Zhen-Zhen Zveny La Haute fontionnaire Viviane Scholliers (cdH) a désigné un directeur-logistique pour la gestion des...

FAQ

Questions-Réponses

Qu’est-ce qu’un coronavirus ? Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez...

Quand et comment utiliser un masque ?

Quand utiliser un masque ? Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne...

En finir avec les idées reçues

FAIT ÉTABLI : Boire de l'alcool ne protège pas contre la COVID-19 et peut être dangereux Une consommation fréquente ou excessive d'alcool peut augmenter les...

Nouveau Coronavirus (2019-nCoV)

Sur ce site Web, vous trouverez des informations et des conseils de l'OMS concernant la flambée actuelle de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) qui...

Articles similaires

Les initiatives pour des entreprises responsables et contre le matériel de guerre perdent du soutien

Selon les derniers sondages de la SSR et de Tamedia publiés mercredi, soit dix...

Alysson qui a mis fin à ses jours avait aidé des patients Covid au CHR de Liège: «Si seulement elle avait téléphoné… On lui...

Liège Liège Actu Publié le mercredi 18 Novembre 2020 à 06h30Par Stefano Barattini La jeune barbière de...

“Cela a fait rire toute la salle” : ces Français victimes de glottophobie, la discrimination par l'accent

C'est un entretien d'embauche qui lui est resté en travers de la gorge. Loan,...

INFO FRANCEINFO. Certains gels hydroalcooliques vendus en France sont dangereux car inefficaces

Après avoir mené une bataille sur les prix, la répression des fraudes s'attaque désormais...

L' article original se trouve sur ce site