« le plus grand massacre antisémite de notre siècle »

Le président Emmanuel Macron a affirmé mercredi que l’attaque menée par le Hamas en Israël le 7 octobre avait été «le plus grand massacre antisémite de notre siècle», lors de l’hommage national aux 42 Français tués par cette «barbarie».

Les titres du matinNewsletter
Tous les jours

Recevez chaque matin, l’actualité du jour : politique, international, société…

Adresse e-mail
S’INSCRIRE
«Le 7 octobre dernier, à l’aube, l’indicible a ressurgi des profondeurs de l’Histoire», a déclaré le chef de l’État dans la cour de l’Hôtel des Invalides à Paris, en présence notamment des familles des victimes. «Il était 6 heures et le Hamas lança par surprise l’attaque massive et odieuse, le plus grand massacre antisémite de notre siècle».

À lire aussiComment le Hamas a organisé dans le plus grand secret son attaque contre Israël

«Toutes les vies se valent»
«Nous sommes 68 millions de Français endeuillés par les attaques terroristes du 7 octobre dernier. 68 millions moins 42 vies fauchées, 68 millions dont six vies blessées, 68 millions dont quatre vies à jamais meurtries par leur captivité. 68 millions dont trois vies sont encore prisonnières, pour la libération desquelles nous luttons chaque jour. Leurs chaises vides sont là», a-t-il scandé. Trois chaises avaient été laissées vides dans la tribune des familles, pour les trois Français encore présumés otages du mouvement islamiste palestinien.

Les «destins» des victimes du Hamas «ne sont pas les seuls que le déchirement du Moyen-Orient continue de broyer dans cette tornade de souffrance qu’est la guerre», a ensuite expliqué le président de la République. «Et toutes les vies se valent, inestimables aux yeux de la France», a-t-il insisté.

À lire aussiProche-Orient: Israël en quête d’une trêve avec le Hamas

Emmanuel Macron a également estimé qu’il ne fallait «rien céder à un antisémitisme rampant, désinhibé, ici comme là-bas, car rien ne le justifie». «Rien ne saurait justifier ni excuser ce terrorisme». L’Élysée prévoit de consacrer ultérieurement aussi un «hommage» ou un «temps mémoriel» aux victimes françaises des bombardements israéliens à Gaza, mais ni la date ni le format n’ont été fixés.

La rédaction vous conseille
«Jusqu’à trois, voire quatre versions » : avec les plumes des présidents, dans la fabrique des hommages nationaux
L’hommage aux victimes françaises du Hamas n’échappe pas aux polémiques
Hommage aux victimes du Hamas: «La présence de LFI est une insulte», estime Mathieu Lefèvre (Renaissance)
Sujets
Emmanuel Macron
hommage

Hommage aux victimes françaises du Hamas : Macron dénonce le «plus grand massacre antisémite de notre siècle»

Partager

8 commentaires

S’ABONNER

Le président Emmanuel Macron a affirmé mercredi que l’attaque menée par le Hamas en Israël le 7 octobre avait été «le plus grand massacre antisémite de notre siècle», lors de l’hommage national aux 42 Français tués par cette «barbarie».

Les titres du matinNewsletter
Tous les jours

Recevez chaque matin, l’actualité du jour : politique, international, société…

Adresse e-mail
S’INSCRIRE
«Le 7 octobre dernier, à l’aube, l’indicible a ressurgi des profondeurs de l’Histoire», a déclaré le chef de l’État dans la cour de l’Hôtel des Invalides à Paris, en présence notamment des familles des victimes. «Il était 6 heures et le Hamas lança par surprise l’attaque massive et odieuse, le plus grand massacre antisémite de notre siècle».

À lire aussiComment le Hamas a organisé dans le plus grand secret son attaque contre Israël

«Toutes les vies se valent»
«Nous sommes 68 millions de Français endeuillés par les attaques terroristes du 7 octobre dernier. 68 millions moins 42 vies fauchées, 68 millions dont six vies blessées, 68 millions dont quatre vies à jamais meurtries par leur captivité. 68 millions dont trois vies sont encore prisonnières, pour la libération desquelles nous luttons chaque jour. Leurs chaises vides sont là», a-t-il scandé. Trois chaises avaient été laissées vides dans la tribune des familles, pour les trois Français encore présumés otages du mouvement islamiste palestinien.

Les «destins» des victimes du Hamas «ne sont pas les seuls que le déchirement du Moyen-Orient continue de broyer dans cette tornade de souffrance qu’est la guerre», a ensuite expliqué le président de la République. «Et toutes les vies se valent, inestimables aux yeux de la France», a-t-il insisté.

À lire aussiProche-Orient: Israël en quête d’une trêve avec le Hamas

Emmanuel Macron a également estimé qu’il ne fallait «rien céder à un antisémitisme rampant, désinhibé, ici comme là-bas, car rien ne le justifie». «Rien ne saurait justifier ni excuser ce terrorisme». L’Élysée prévoit de consacrer ultérieurement aussi un «hommage» ou un «temps mémoriel» aux victimes françaises des bombardements israéliens à Gaza, mais ni la date ni le format n’ont été fixés.

La rédaction vous conseille
«Jusqu’à trois, voire quatre versions » : avec les plumes des présidents, dans la fabrique des hommages nationaux
L’hommage aux victimes françaises du Hamas n’échappe pas aux polémiques
Hommage aux victimes du Hamas: «La présence de LFI est une insulte», estime Mathieu Lefèvre (Renaissance)
Sujets
Emmanuel Macron
hommage

Hommage aux victimes françaises du Hamas : Macron dénonce le «plus grand massacre antisémite de notre siècle»

Partager

8 commentaires

S’ABONNER

EN IMAGES – Lors de l’hommage national aux victimes françaises de l’attaque du Hamas, mercredi 7 février, le président français a dénoncé la «barbarie», le «terrorisme» et «l’antisémitisme rampant et désinhibé».

Le président Emmanuel Macron a affirmé mercredi que l’attaque menée par le Hamas en Israël le 7 octobre avait été «le plus grand massacre antisémite de notre siècle», lors de l’hommage national aux 42 Français tués par cette «barbarie».

Les titres du matinNewsletter
Tous les jours

Recevez chaque matin, l’actualité du jour : politique, international, société…

Adresse e-mail
S’INSCRIRE
«Le 7 octobre dernier, à l’aube, l’indicible a ressurgi des profondeurs de l’Histoire», a déclaré le chef de l’État dans la cour de l’Hôtel des Invalides à Paris, en présence notamment des familles des victimes. «Il était 6 heures et le Hamas lança par surprise l’attaque massive et odieuse, le plus grand massacre antisémite de notre siècle».

À lire aussiComment le Hamas a organisé dans le plus grand secret son attaque contre Israël

«Toutes les vies se valent»
«Nous sommes 68 millions de Français endeuillés par les attaques terroristes du 7 octobre dernier. 68 millions moins 42 vies fauchées, 68 millions dont six vies blessées, 68 millions dont quatre vies à jamais meurtries par leur captivité. 68 millions dont trois vies sont encore prisonnières, pour la libération desquelles nous luttons chaque jour. Leurs chaises vides sont là», a-t-il scandé. Trois chaises avaient été laissées vides dans la tribune des familles, pour les trois Français encore présumés otages du mouvement islamiste palestinien.

Les «destins» des victimes du Hamas «ne sont pas les seuls que le déchirement du Moyen-Orient continue de broyer dans cette tornade de souffrance qu’est la guerre», a ensuite expliqué le président de la République. «Et toutes les vies se valent, inestimables aux yeux de la France», a-t-il insisté.

À lire aussiProche-Orient: Israël en quête d’une trêve avec le Hamas

Emmanuel Macron a également estimé qu’il ne fallait «rien céder à un antisémitisme rampant, désinhibé, ici comme là-bas, car rien ne le justifie». «Rien ne saurait justifier ni excuser ce terrorisme». L’Élysée prévoit de consacrer ultérieurement aussi un «hommage» ou un «temps mémoriel» aux victimes françaises des bombardements israéliens à Gaza, mais ni la date ni le format n’ont été fixés.

La rédaction vous conseille
«Jusqu’à trois, voire quatre versions » : avec les plumes des présidents, dans la fabrique des hommages nationaux
L’hommage aux victimes françaises du Hamas n’échappe pas aux polémiques
Hommage aux victimes du Hamas: «La présence de LFI est une insulte», estime Mathieu Lefèvre (Renaissance)
Sujets
Emmanuel Macron
hommage

EN IMAGES – Lors de l’hommage national aux victimes françaises de l’attaque du Hamas, mercredi 7 février, le président français a dénoncé la «barbarie», le «terrorisme» et «l’antisémitisme rampant et désinhibé».

Le président Emmanuel Macron a affirmé mercredi que l’attaque menée par le Hamas en Israël le 7 octobre avait été «le plus grand massacre antisémite de notre siècle», lors de l’hommage national aux 42 Français tués par cette «barbarie».

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l’actualité du jour : politique, international, société…

«Le 7 octobre dernier, à l’aube, l’indicible a ressurgi des profondeurs de l’Histoire», a déclaré le chef de l’État dans la cour de l’Hôtel des Invalides à Paris, en présence notamment des familles des victimes. «Il était 6 heures et le Hamas lança par surprise l’attaque massive et odieuse, le plus grand massacre antisémite de notre siècle».

«Toutes les vies se valent»

«Nous sommes 68 millions de Français endeuillés par les attaques terroristes du 7 octobre dernier. 68 millions moins 42 vies fauchées, 68 millions dont six vies blessées, 68 millions dont quatre vies à jamais meurtries par leur captivité. 68 millions dont trois vies sont encore prisonnières, pour la libération desquelles nous luttons chaque jour. Leurs chaises vides sont là», a-t-il scandé. Trois chaises avaient été laissées vides dans la tribune des familles, pour les trois Français encore présumés otages du mouvement islamiste palestinien.

Les «destins» des victimes du Hamas «ne sont pas les seuls que le déchirement du Moyen-Orient continue de broyer dans cette tornade de souffrance qu’est la guerre», a ensuite expliqué le président de la République. «Et toutes les vies se valent, inestimables aux yeux de la France», a-t-il insisté.

Emmanuel Macron a également estimé qu’il ne fallait «rien céder à un antisémitisme rampant, désinhibé, ici comme là-bas, car rien ne le justifie»«Rien ne saurait justifier ni excuser ce terrorisme». L’Élysée prévoit de consacrer ultérieurement aussi un «hommage» ou un «temps mémoriel» aux victimes françaises des bombardements israéliens à Gaza, mais ni la date ni le format n’ont été fixés.

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d'importantes communautés juives

France
39,903,419
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Belgium
4,786,803
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Canada
4,641,301
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Switzerland
4,400,218
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Israel
4,818,657
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am

Dernière mise à jour

FAQ

Articles similaires

Lessive et PQ à – 40, – 60, – 80 % … C’est quoi toutes ces promos chocs en ce moment ?

Alerte (très) bon plan. En vous baladant dans votre supermarché préféré ces derniers jours,...

Réseaux sociaux : Sur Instagram, la trop forte présence des doulas et la pratique des « bébés lotus »

Sur Instagram, plusieurs photos de bébés défilent sur notre feed, entre plusieurs vidéos d’animaux...

LVMH : Attac déploie une banderole sur le futur hôtel Vuitton

Du militantisme à coup de baudrier. Attac a réussi samedi une action périlleuse visant...

Guerre en Ukraine : Le corps de Navalny remis à sa mère, nouveau soutien financier pour Kiev

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? 20 Minutes fait...