L’OMS avertit : la maladie X sera 20 fois pire que le covid-19

L’OMS avertit que la maladie X pourrait être 20 fois pire que la pandémie de covid-19

The Hill rapporte que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti les chefs de gouvernement que la planète pourrait faire face à une pandémie 20 fois pire que le covid-19.

Les experts mondiaux de la santé ont fait une apparition lors du World Economic Forum appelant à se “préparer à la maladie X”.

Les scientifiques de l’OMS ont tenu une session avec les dirigeants mondiaux pour développer des stratégies pour prévenir ou gérer les futures potentielles pandémies. L’OMS a utilisé le terme “maladie X” pour faire référence à un pathogène hypothétique qui pourrait causer une crise sanitaire.

Futures pandémies

Selon l’OMS, la cause la plus probable de cette maladie serait un virus respiratoire qui causerait plus de dommage que le covid-19 qui a tué plus de 7 millions de personnes à travers le monde.

L’un des sujets couverts était les nouvelles stratégies de communication pour réduire la diffusion de théories du complot et d’autres formes de désinformation. Des initiatives de l’OMS ont déjà été lancées pour protéger des futures pandémies incluant une surveillance accrue entre les pays et des technologies partagées.

The Hill indique que la maladie X n’est pas la seule a causé l’inquiétude des épidémiologistes. L’OMS cite également EbolaMarburg, le SARS, le MERS et les nouvelles évolutions du covid-19 comme des causes des  futures pandémies.

Maladie X : de quoi s’agit-il et dans quelle mesure sommes-nous préparés à la prochaine pandémie ?

Les dirigeants du secteur de la santé réunis au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, ont discuté de l’importance de se préparer à l’apparition d’une nouvelle pandémie mondiale, la « maladie X ».

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déjà prévenu qu’une telle préparation était cruciale pour réduire le type de dévastation observé lors de la pandémie de Covid-19, notamment l’incapacité des systèmes médicaux à faire face à la situation et les milliers de milliards de dollars perdus dans l’économie.

Qu’est-ce que la maladie X ?

Il ne s’agit pas d’une véritable maladie. Il s’agit d’un terme hypothétique adopté par l’OMS pour désigner un état infectieux actuellement inconnu, capable de provoquer une épidémie ou, s’il se propage dans plusieurs pays ou continents, une pandémie.

Le terme lui-même a été inventé avant la pandémie de Covid-19. Il figurait sur la liste des maladies prioritaires publiée par l’OMS en 2018. Le plan directeur pour la recherche et le développement est une stratégie mondiale élaborée par une coalition d’experts réunis par l’OMS, qui comprend des plans de préparation permettant l’activation rapide des activités de recherche et de développement en cas d’épidémie.

Son objectif est d’accélérer la mise à disposition de tests, de vaccins et de médicaments efficaces pouvant être utilisés pour sauver des vies et éviter une crise de grande ampleur. Ces dernières années, nous avons assisté à un certain nombre d’épidémies mondiales : Sars (syndrome respiratoire aigu sévère), grippe porcine, Mers (syndrome respiratoire du Moyen-Orient), Ebola et Covid-19.

Les experts de la santé craignent que la prochaine grande pandémie ne soit en route et qu’elle soit plus grave que celle provoquée par le coronavirus à l’origine du Covid-19.

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l'OMS, s'exprime lors d'une table ronde du Forum économique mondial à Davos, le 17 janvier 2024.
Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus s’adresse aux dirigeants du monde entier à Davos.

La maladie X provoquera-t-elle une pandémie ?

Bien que la maladie X n’existe pas à l’heure actuelle, les chercheurs, les scientifiques et les experts espèrent élaborer de manière proactive un plan d’action pour lutter contre un tel virus et préparer leur système de santé s’il devait faire face à une pandémie.

Lors du Forum économique mondial de la semaine dernière, une table ronde intitulée « Se préparer à la maladie X », dirigée par le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’OMS, a abordé les « nouveaux efforts nécessaires pour préparer les systèmes de santé aux multiples défis qui les attendent » si une pandémie beaucoup plus meurtrière se produisait.

« Bien sûr, certains diront que cela risque de créer la panique », déclare le Dr Ghebreyesus.

« Il est préférable d’anticiper quelque chose qui pourrait se produire, car cela s’est produit à de nombreuses reprises dans notre histoire, et de s’y préparer. La pandémie de Covid-19 a pris une grande partie du monde par surprise, comme l’écrivait BBC Future en 2021 : « Mais depuis des années, les épidémiologistes et d’autres experts avaient prévenu que nous nous préparions à une pandémie mondiale. »

La plupart de ces experts s’inquiètent de l’origine animale des pandémies. En fait, 75 % des nouvelles maladies émergentes sont considérées comme zoonotiques – terme décrivant la capacité d’une maladie à se propager de l’animal à l’homme.

Le Covid-19, dont on pense qu’il provient de pangolins vendus sur les marchés chinois, n’est pas différent. Mais comme le Covid-19, les maladies zoonotiques sont considérées comme de plus en plus risquées en raison de l’action de l’homme.

L’effet de l’homme sur le climat, l’empiètement sur les habitats de la faune sauvage et les voyages à travers le monde ont favorisé la circulation des maladies transmises par les animaux.

Combinés à l’urbanisation, à la surpopulation et au commerce mondial, ils ont créé un scénario idéal pour d’autres pandémies à venir, estiment certains experts.

Deux mains gantées tenant l'aiguille d'une seringue qui pénètre dans un flacon de vaccin.
Le premier vaccin Covid-19 a été administré en dehors du cadre d’un essai clinique au début du mois de décembre 2020.

Comment le monde se prépare-t-il à la prochaine pandémie ?

Le Dr Tedros a déclaré lors de la table ronde du Forum économique mondial que l’OMS avait déjà commencé à mettre en œuvre des mesures pour se préparer à une nouvelle épidémie.

Il s’agit notamment d’un fonds de lutte contre les pandémies et d’un « centre de transfert de technologie » en Afrique du Sud qui permet la production locale de vaccins et qui aiderait à résoudre les problèmes d’inégalité en matière de vaccins entre les pays à revenu élevé et les pays à faible revenu.

Dans un rapport publié en 2022, le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies a recommandé de renforcer les systèmes existants plutôt que d’en développer de nouveaux en prévision d’une pandémie. Il a également encouragé à tester tout nouveau système avant une nouvelle pandémie.

En juin 2022, l’OMS a publié dix propositions visant à renforcer la collecte, l’analyse et l’interprétation continues et systématiques des données relatives à la santé.

« Un système efficace de surveillance des maladies est essentiel pour détecter rapidement les flambées de maladies avant qu’elles ne se propagent, ne coûtent des vies et ne deviennent difficiles à maîtriser », indique la proposition.

L’OMS reconnaît également que les flambées ne proviennent pas toujours d’une source identifiée, mais qu’elles « peuvent être causées par un agent pathogène dont on ignore encore qu’il est à l’origine d’une maladie humaine ».

Et la plupart des gens s’attendent à de nouvelles avancées dans la technologie des vaccins. De multiples vaccins Covid-19 ont été mis à disposition dans le monde entier dans l’année qui a suivi l’apparition de l’épidémie – un moment important pour le développement de vaccins en raison de la rapidité avec laquelle ils ont été créés.

À l’avenir, les scientifiques devraient être en mesure d’adapter rapidement les « recettes vaccinales » existantes pour en créer de nouvelles afin de mieux protéger les populations.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d’office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d'importantes communautés juives

France
39,903,419
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Belgium
4,786,803
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Canada
4,641,301
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Switzerland
4,400,218
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am
Israel
4,818,657
Cas Confirmés
Updated on April 18, 2023 12:02 am

Dernière mise à jour

FAQ

Articles similaires

Lessive et PQ à – 40, – 60, – 80 % … C’est quoi toutes ces promos chocs en ce moment ?

Alerte (très) bon plan. En vous baladant dans votre supermarché préféré ces derniers jours,...

Réseaux sociaux : Sur Instagram, la trop forte présence des doulas et la pratique des « bébés lotus »

Sur Instagram, plusieurs photos de bébés défilent sur notre feed, entre plusieurs vidéos d’animaux...

LVMH : Attac déploie une banderole sur le futur hôtel Vuitton

Du militantisme à coup de baudrier. Attac a réussi samedi une action périlleuse visant...

Guerre en Ukraine : Le corps de Navalny remis à sa mère, nouveau soutien financier pour Kiev

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? 20 Minutes fait...