Rich Strike cause la surprise et remporte le 148e Derby du Kentucky

LOUISVILLE, Ky. — Le poulain Rich Strike a causé l’une des plus grandes surprises de l’histoire du Derby du Kentucky, samedi. Coté à 80-1 avant le départ, il a effectué une remontée spectaculaire dans la dernière ligne droite, dépassant sans complexe deux des favoris, pour se sauver avec les grands honneurs de la mythique épreuve.

Rich Strike est le dernier poulain à avoir obtenu son billet pour le Derby. Il a reçu une invitation vendredi après le retrait de Ethereal Road. Même s’il s’est élancé du couloir extérieur, il a été le premier à rallier l’arrivée, en 2:02,61.

«Je suis tombé par terre quand il a franchi la ligne, a avoué l’entraîneur du poulain gagnant, Eric Reed. Je me suis presque évanoui!»

Dès le départ, Crown Pride, coté à 17-1, s’est dégagé une avance, pendant que l’éventuel vainqueur était — là où on l’attendait — en queue de peloton.

Crown Pride n’a pu maintenir le rythme dans les derniers mètres, faisant place à une finale attendue entre Epicenter (4-1) et Zandon (6-1), deux des favoris.

Mais sans avertissement, le jockey Sonny Leon a incité Rich Strike à contourner un rival, ce qui a laissé le champ libre au poulain qui a fait mal paraître les deux meneurs.

«Quand j’ai atteint les 70 derniers verges, je me suis dit que je pouvais gagner», a indiqué Leon.

L’équipe de Rich Strike est donc repartie avec la bourse de 1 860 000 $ US accordée au vainqueur, tandis que le poulain a été couvert de la fameuse couverture de roses.

Il s’agissait d’une première participation au Derby tant pour Leon, né au Venezuela, que pour Reed.

Après deux années marquées par les restrictions sanitaires pour lutter contre la pandémie de COVID-19, le Derby était de retour dans sa forme d’antan, avec ses couleurs éclatantes et ses bruits assourdissants.

Environ 150 000 spectateurs étaient réunis à Churchill Downs, vêtus sur leur 31 et dégustant le légendaire cocktail ‘mint julep’ servi dans un verre souvenir. L’ancien président américain Donald Trump a notamment été aperçu.

Sous un ciel nuageux, le chanteur américain Jack Harlow a lancé les hostilités en prononçant le fameux «Riders up!», demandant aux jockeys de monter leur cheval et de faire leur chemin vers la piste.

Quelques secondes plus tard, la large foule a réagi bruyamment lorsque le son de la trompette s’est fait entendre pour signaler l’arrivée des poulains.

— Avec des informations de l’Associated Press

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d'importantes communautés juives

France
30,513,713
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Belgium
4,211,511
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Canada
3,926,613
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Switzerland
3,708,891
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am
Israel
4,301,609
Cas Confirmés
Updated on June 27, 2022 12:44 am

Dernière mise à jour

FAQ

Articles similaires

Israël: la recomposition politique est la solution de survie

Le mot d’ordre des députés sortants de l’ancienne coalition : recyclage. Comment se recycler pour...

Les Sables d’Olonne : Un homme condamné à un an de prison pour avoir enlevé deux jeunes femmes

Il a nié les faits à la barre. La semaine dernière, le tribunal des...

EN DIRECT : Enquête ouverte après deux plaintes pour agression sexuelle contre André Santini…

9h55 : Qui est Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée aux professions de santé ?Pharmacienne de...

Euro 2022 : Hommes privilégiés, expérience, formation… Pourquoi il y a si peu d’entraîneuses dans le foot féminin ?

A l'occasion du début du championnat d'Europe, le 6 juillet en Angleterre, nous vous...