Une frégate de la marine canadienne est frappée par une éclosion de COVID-19

OTTAWA — Une frégate de la Marine royale canadienne a été touchée par une éclosion de COVID-19 alors que l’équipage se préparait pour un déploiement outre-mer dans le Pacifique.

Le NCSM Winnipeg est de retour à Esquimalt, en Colombie-Britannique, après que sept marins ont été testés positifs au virus, quelques semaines seulement avant que le navire ne doive participer à un exercice d’entraînement majeur et à deux missions à l’étranger.

Le navire doit notamment aider à l’application des sanctions des Nations Unies contre la Corée du Nord, ce que les Forces armées canadiennes font depuis 2018.

Le Winnipeg restera amarré à Esquimalt jusqu’à la mi-juin, période pendant laquelle les marins présentant des symptômes devront s’isoler et ne pas se présenter au travail.

L’armée affirme que près de 8000 membres des forces ont été testés positifs à la COVID-19 depuis le début de la pandémie, avec 268 cas actifs signalés plus tôt ce mois-ci.

L' article original se trouve sur ce site

Share

Pays où se trouve d'importantes communautés juives

France
29,413,371
Cas Confirmés
Updated on May 26, 2022 4:23 am
Belgium
4,143,408
Cas Confirmés
Updated on May 26, 2022 4:23 am
Canada
3,855,281
Cas Confirmés
Updated on May 26, 2022 4:23 am
Switzerland
3,650,661
Cas Confirmés
Updated on May 26, 2022 4:23 am
Israel
4,128,001
Cas Confirmés
Updated on May 26, 2022 4:23 am

Dernière mise à jour

FAQ

Articles similaires

Législatives 2022 : La Nupes présente son plan « Robin des bois » pour le pouvoir d’achat

Augmentation du smic et des retraites, revalorisation des salaires, blocage des prix des produits...

Le Québec rapporte 21 nouveaux décès et une légère baisse des hospitalisations

MONTRÉAL — Québec rapporte mercredi 21 nouveaux décès attribués à la COVID-19, de même...

Le gouvernement veut lever le pied sur les petits excès de vitesse

A quelques jours du premier tour des élections législatives, le ministère de l'Intérieur fait...